Summer Nights
Don't stop believin'
 
vegas2014.jpg

         Summer Nights 2015
         Las Vegas residency
 
                 EXTENDED !
 de Mars 2015 à Janvier 2016     
 
musique.gifEcoutez Olivia

Serenity

Rona Newton-John    
          Rona Newton-John
                (1943 - 2013)
Visites

 338003 visiteurs

 1 visiteur en ligne

réseaux sociaux
Discographie - Physical (1981)

physicalcd.jpgLandslide

Stranger's touch

Make a move on me

Falling

Love make me strong

Physical

Silvery rain

Carried away

Recovery

The promise (the dolphing song)




En 1981, Olivia a déjà atteint plusieurs fois la tête des hits parades internationaux. Pour rester au sommet, elle met le cinéma de coté et revient avec l’album « Physical », qui reste à ce jour son album le plus vendu (hormis Grease) et surtout le plus aimé par ses fans.


Olivia prolonge son changement d’image initié avec « Totally hot » en surfant sur la mode du fitness, des salles de gym en plein essor et des programmes de sport en vidéo et apparaît sensuelle et provocante.


La chanson Physical, sortie en single, donne des sueurs froides à Olivia. Effrayée par les paroles plus que suggestives, elle tente d’en adoucir le propos dans le vidéo-clip en appuyant sur le coté « sportif » du texte…Mais l’univers crypto-gay et le gag final se révéleront encore plus provocant pour l’époque et annuleront l’effet recherché !


Malgré le fait que certaines radios US bannissent la chanson de leurs ondes, Physical reste en tête du billboard américain pendant 10 semaines, ce qui est à ce moment-là un record (mieux que Presley !).


L’album, produit, ô surprise, par John Farrar, fait la part belle au rock avec les chansons Landslide, Make a move on me et Physical. Les préoccupations écologiques d’Olivia sont déjà présentes avec la reprise d’un titre des Shadows Silvery rain et avec The promise (the dolphing song), écrite par Olivia et qui parle de son amour des dauphins. On trouve également deux ballades, Carried away (écrite par Barry Gibb) et une des plus belles qu’Olivia ait jamais chantée : Falling.


Pour accompagner le disque, Olivia réalise une des toutes premières vidéo long format : l’ensemble de l’album bénéficie d’une mise en image sous forme de clips, avec une histoire et un univers différents pour chaque chanson. D’abord diffusé à la télé, la vidéo est éditée en 1982.


Les récompenses pleuvent sur Olivia : elle inaugure son étoile sur le Hollywood boulevard, remporte divers trophées et récolte disques d’or et de platine d’un bout à l’autre de la planète.


Avec une telle popularité, c’est le moment idéal pour se lancer dans une grande tournée nord-américaine. Le « Physical tour » a lieu entre août et octobre 82 avec 43 concerts dans de grandes salles et quelques stades, le plus souvent à guichets fermés. Un spectacle est filmé pour la chaîne HBO qui le diffuse avant de le sortir en vidéo.


Au niveau des charts, le single Physical est aussi numéro un en Australie, tout comme l’album (6eme aux USA). En France, le single se classe 8eme en octobre 81.


Olivia est à ce moment de sa carrière à l’apogée de son succès. Elle en profite et se délecte de cette reconnaissance, tout en sachant très bien qu’une fois au sommet, on ne peut que redescendre…

 




Date de création : 11/01/2008 - 21h30
Dernière modification : 18/11/2012 - 12h41
Catégorie : Discographie
Page lue 1206 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^