Summer Nights
Don't stop believin'
 
vegas2014.jpg

         Summer Nights 2015
         Las Vegas residency
 
                 EXTENDED !
 de Mars 2015 à Janvier 2016     
 
musique.gifEcoutez Olivia

Serenity

Rona Newton-John    
          Rona Newton-John
                (1943 - 2013)
Visites

 338003 visiteurs

 1 visiteur en ligne

réseaux sociaux
Olivia et moi - Quatrième époque : 1996-2001 : Le retour


Bien sûr, lorsque j’évoque un retour, je ne parle pas d’un fracassant « come-back » dans les charts avec tube – raz de marée comme Olivia en a connu dans les années 80 : cette période est depuis longtemps révolue, principalement par la volonté d’Olivia.


Non, je veux parler d’une reconnaissance mondiale (ou au moins australienne et américaine), en partie conséquence de sa carrière artistique bien sûr mais aussi et surtout de son image de femme battante qui a surmonté de terribles épreuves et de toutes les actions humanitaires (cancer, écologie, enfance…) qu’elle a entrepris.


Evidemment cette notoriété ne va se bâtir en un jour. Après le feu d’artifice de 1995, les années 96 et 97 passent pour moi sans beaucoup de nouvelle puisqu’ Olivia ne fait pas grand-chose.



En mai 98, encore une fois totalement par hasard et toujours en visitant le même rayon de mon magasin de disques préféré (vous voyez lequel…) je découvre « Back With a Heart », un album entièrement nouveau, le premier depuis 4 ans…

 



C’est un retour aux sources de la country (écriture avec des pointures du genre, enregistrement à Nashville…) mais ce n’est pas ce qu’Olivia a fait de mieux.


Et pourtant, avec l’achat de cet album, ma vie de fan va totalement changer ! En effet, en plus du plaisir toujours grand d’écouter Olivia, je découvre dans le livret cette inscription, alors encore mystérieuse pour moi : « http://netlink.co.uk/users/ermine/olivia/ »



Je n’ai pas encore d’ordinateur personnel et encore moins un accès à internet mais dans le cadre de mon travail, j’ai à portée de main… un minitel !
Alors oui, je surfe sur le net sur un minitel ! Mais si, c’était possible et je vous laisse imaginer la galère ! Des bornes internet en libre-service sont disponibles dans les bureaux de poste, je m’y abonne et je découvre enfin le site « Only Olivia », le seul existant à l’époque sur Olivia. Tenu par des fans anglais et américains, il est très complet et très actif.

A partir de ce moment-là, rien ne sera plus comme avant !


Dire que je me suis équipé d’un ordinateur et d’un accès à internet principalement pour visiter ce site…n’est pas exagéré ! Mais cela n’arrivera qu’en 2000, entre-temps j’utilise la connexion de mon entreprise (un établissement public dont le capital va bientôt s’ouvrir…pardon : augmenter) mais chut…


Ainsi, je ne découvre plus l’actualité d’Olivia par hasard mais je suis au courant de ses projets en avance.


Fin 98, « Grease » ressort sur les écrans du monde entier pour son 20eme anniversaire. Pour rien au monde je n’aurai raté la vision d’Olivia sur grand écran, même si évidemment je connais le film par cœur.

A l’été 99, alors qu’elle semblait ne plus jamais vouloir remonter sur scène, Olivia se lance dans une tournée américaine, la première depuis 1982 ! Pas justes quelques concerts de ci de là, mais une série de 30 dates à travers le pays. L’espoir d’un concert par chez nous (Londres, Paris ?) renaît…

retrouvailles avec John en 1998sur scène à Las Vegas, 1999




Enfin, en septembre 2000 les jeux olympiques ont lieu à Sydney en Australie. Les organisateurs font preuve de bon sens et proposent à Olivia de participer au relais de la flamme : 

avec Patrick rafter (tennisman)

retour dans les journaux français

 

et surtout à la cérémonie d’ouverture :


Elle interprète, en duo (mais en play-back) avec un autre artiste australien, l’hymne de ces olympiades, « dare to dream » au milieu d’un stade comble et devant des milliards de téléspectateurs dans le monde entier. Je ne sais plus pour quelle raison je ne peux regarder la cérémonie en direct, mais bien sûr j’enregistre tout ça : la prestation et la robe d’Olivia sont exceptionnelles… la preuve :



Les commentateurs français, sportifs évidemment, prononcent encore une fois la phrase ultime: « mais qu’elle est belle ! »


Durant cette période 99-2001, Olivia participe à plusieurs événements humanitaires et reçoit nombre de récompenses pour son action.
Ayant repris goût à la scène, elle entreprend chaque année une tournée américaine et/ou en Asie ou Australie (mais rien en Europe…) et parallèlement sort tout une flopée de disques : 2 lives, 1 best of, une compilation de Noël et la bande originale d’un film…


       



mais aucun véritable nouvel album.


Elle va remédier à cette lacune durant les années qui vont suivre et de façon plutôt flamboyante…


Date de création : 06/08/2008 - 19h56
Dernière modification : 27/11/2009 - 19h42
Catégorie : Olivia et moi
Page lue 4436 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article


Réaction n°5 

par Arielle le 03/10/2008 - 17h19

Ca commencait à être longd...mais ca y est.....voilà la suite des aventures de Pierre et d'Olivia e,  et je sens que les chapitres suivants vont être encore plus passionnants. J'ai ressenti cette période exactement comme toi (et Fifi)...Olivia, le retour, internet et un monde qui s'ouvre...tout d'un coup on ne se sent plus seul à être fan et on s'apercoit que la belle fait tant de choses...parce que si on compte sur la presse Française....

Back with a Heart....La musique est un tel moyen d'expression pour Olivia et je crois qu'à la fin des années 90 et lors des années 2000 elle laisse enfin sa créativité et son inspiration s'exprimer totalement. Elle se lâche...que ce soit pour chanter son amour, son bonheur, ou plus tard pour panser ses plaies. Une artiste, une vraie. Un sacré petit bout de femme qui fait chaud à mon coeur et m'a permis durant ces années "back with a heart" de rencontrer des gens merveilleux....l

Ixion, l'adresse du livret ne fonctionne pas mais essaie celle-là, c'est le même site: http://www.onlyolivia.com/index.html


Réaction n°4 

par fifi le 03/10/2008 - 08h07

Quoi ??? c'est quoi ton magazin préféré ???!! lol !! Bravo pour tes commentaires et les détails ... j'ai l'impression que c'est moi ... mon histoire de fan au grand jour !!! est tu le frère que je n'ai jamais eu !!!!??? la seule différence avec toi .. c'est que j'y suis allé aux concerts de 1999 !! sinon c'est presque tout pareil !!  mais tu t'es bien rattrapé depuis ... mais ça , ça sera sans doute détaillé dans la 5ème partie !!y

Réaction n°3 

par Didine le 02/10/2008 - 20h16

Je ne vais pas être originale, mais, ma foi ! c'est la vérité : votre histoire d'amour, (comment appeler une telle passion pour Olivia autrement ?....) est toujours aussi belle et agréable à lire. Emotion, passion, dévotion, respect, admiration que sais-je encore, autant de sentiments et ressentis toujours aussi présents. Bref  une signature de qualité pour ce site. Et merci de m'avoir fait revivre la chanson d'ouverture des jeux olympiques de Sidney. Aller zou ! au boulot pour la 5ème époque : on attend déjà. Bisous.

P.S. bravo Olivia : 29 ans au jeu nintendo ! respect.!


Réaction n°2 

par ixion le 02/10/2008 - 17h15

Un site toujours aussi agréable à lire faîte par un vrai fan. Bonne continuation.

Dommage qu'il est impossible de se connecter sur l'adresse du livret, mais ce n'est pas le plus important     d.

A plus   e


Réaction n°1 

par ixion le 20/09/2008 - 09h10

J'attends avec impatience des nouvelles d'Olivia fait par un vrai fan de la première heure.

d


^ Haut ^